Appels à Projets

Bien identifier l’appel à projets auquel vous désirez répondre est une étape primordiale.
En fonction des capacités d’investissements financiers & humains, Imaginove peut accompagner ses adhérents sur des appels à projets à dimension géographique différente.

Votre contact privilégié : Simon Contraires – Responsable innovation
04 37 56 89 01

scontraires@imaginove.fr

(EU) AAP SmartEEs - SMART Emerging Electronics Servicing DIH

Date d'ouverture de l'appel à projets : 18/12/2017

Date de clôture de l'appel à projets : 20/09/2019

Couverture géographique : Europe

Informations génériques complémentaires

Coordonné par le CEA-Liten, le projet européen SmartEES, projet sélectionné sur la ligne d'appel "ICT-04-2017: Smart Anything Everywhere Initiative", vise à accélérer l'innovation des PME et ETI par l'intégration de l'électronique flexible dans de nouveaux produits & services innovants.
L'objectif est d'accompagner 20 projets dans la phase expérimentale de 3 ans avec à la clé une subvention de 2.8 millions d'euros pour les bénéficiaires.

POUR QUI ?
Les PME et ETI dans des secteurs d'activités traditionnels (de préférence) ou high-tech, tels que le bâtiment et l’architecture, l’électronique, l’énergie, l’éclairage, la logistique, le médical & le pharmaceutique, l’emballage, l’impression et les arts graphiques, le textile et la mode,...

COMMENT ?
Le service proposé par SmartEEs vise à accélérer l'innovation des PME et ETI par l'intégration de l'électronique flexible (comme les écrans et l'éclairage Oled, les cellules solaires, les capteurs et autres composants réalisés par impression) dans de nouveaux produits & services innovants.
Chaque projet sélectionné puisera dans les ressources des dix partenaires de SmartEEs : CEA-Liten en France, institut Fraunhofer FEP en Allemagne, Imec en Belgique, TNO aux Pays-Bas, VTT en Finlande...
L’accompagnement ira du conseil jusqu’à la réalisation d’un prototype de produit et l’établissement de business plan, en passant par le coaching et s'étalera sur une période de 6 à 9 mois.

BUDGET ?
Le budget total pour chaque projet pourra atteindre 165 000 euros.

dont 80 000 euros qui couvriront l'intervention des 10 partenaires évoqués ci-dessus.
l’entreprise recevra quant à elle un coupon de 60 000 euros pour la couverture d'autres coûts.
elle devra en complément investir 25 000 euros dans le projet de façon à respecter la règle d’un financement publique H2020 (70% d’aide pour 30 % d’apport en propre – calculé ici sur la base du coupon seul).

QUAND ?
L'appel est ouvert en continu. Quatre dates de soumissions de dossiers sont ouvertes :

20 juillet 2018
16 novembre 2018
19 avril 2019
20 septembre 2019

Documents à télécharger

(PIA) AMI « Culture, patrimoine et numérique »

Date d'ouverture de l'appel à projets : 24/11/2016

Date de clôture de l'appel à projets : 31/12/2018

Couverture géographique : National

Informations génériques complémentaires

L’AMI « Culture, patrimoine et numérique » a ainsi pour objectif d’identifier des projets ambitieux visant à valoriser la culture et le patrimoine par des innovations (technologies, usages, expérience, modèles économiques etc.) permises par le numérique.

Ces projets, tout en disposant d’un modèle économique rentable, pourront contribuer à la poursuite d’intérêts collectifs (ouverture de l’accès aux ressources culturelles, transformation numérique des établissements publics culturels, création d’emploi, accès à la culture via le numérique sur l’ensemble du territoire, rayonnement de la France dans le domaine culturel).

L’AMI « Culture, patrimoine et numérique » vise à investir en fonds propres ou quasi-fonds propres (titres participatifs, obligations convertibles...) pour des montants généralement de l’ordre de 1 à 10 millions d’euros.

Documents à télécharger

(PIA) Appel à Projets EVRA - Expérimentation du Véhicule Routier Autonome

Date d'ouverture de l'appel à projets : 14/06/2018

Date de clôture de l'appel à projets : 29/11/2018

Couverture géographique : National

Informations génériques complémentaires

L’AAP EVRA vise à soutenir des projets d’expérimentation de cas d’usages de véhicules autonomes, commercialisables d’ici 2022, dans le domaine de la mobilité individuelle, partagée ou collective, du fret et de la logistique. Ces projets concourront au développement de méthodologies de validation de la sécurité et à l’amélioration des connaissances sur les usages et l’acceptabilité.
Le choix des pouvoir publics est de sélectionner un nombre limité de projets, de taille critique suffisante, disposant de la meilleure gouvernance entre les partenaires du projet, mais aussi avec les autres projets et les pouvoirs publics, afin d’exploiter au maximum les synergies entre les cas d’usages et la mutualisation des compétences nécessaires à l’expérimentation.
Les projets répondent à un ou plusieurs des domaines d’application définis dans le cadre de la feuille de route véhicule autonome de la Nouvelle France Industrielle :
Véhicule Particulier ;
Système de transports collectifs et partagés ;
Système de transports de marchandises.
Seuls les projets de consortiums labellisés dans l’AMI sont éligibles au présent AAP.


Recommandation pour le dépôt de dossier
Attention : Seul le coordinateur du projet peut déposer celui-ci. Si vous êtes un partenaire, merci de contacter le futur coordinateur afin que celui-ci puisse remplir et déposer le dossier.

(INTL) Partenariats en Innovation Global Stars Brésil : AAP 2018

Date d'ouverture de l'appel à projets : 05/07/2018

Date de clôture de l'appel à projets : 31/10/2018

Couverture géographique : International

Informations génériques complémentaires

Bpifrance et ses agences de financement partenaires du programme Eureka Global Stars Brazil s’allient pour promouvoir et soutenir financièrement des partenariats en innovation entre entreprises françaises et brésiliennes.

Le programme Eureka Global Stars Brésil réunit les agences de financement du réseau Eureka (France, Belgique, Allemagne, Pays Bas, Suisse, Espagne, Autriche) et des agences de financement brésiliennes (EMBRAPII, FAPESP, FINEP).

Critères d’éligibilité

Un consortium composé d’au moins une entreprise brésilienne et une entreprise française (start-up, PME ou ETI).
Une entreprise française (<2 000 employés) présentant un fort potentiel de croissance à l’international.
Un projet d’innovation ciblant le développement de produits, services ou procédés industriels.
Des perspectives concrètes d’industrialisation et de commercialisation.

Modalités

Les projets retenus par Bpifrance et les agences de financement brésiliennes entreront dans le processus de Bpifrance (ADI) et dans celui du dispositif de financement approprié au Brésil (FINEP, FAPESP ou EMBRAPII). Les projets seront évalués via la plateforme Eureka.

Les entreprises françaises ont également l’opportunité de déposer une demande d’Aide au Partenariat Technologique (APT) pour contribuer au montage de leur projet franco-brésilien.

Documents à télécharger

(ANR) Appel à Projets Laboratoire Commun (LabCom) 2018 - Dépôt #03 - Octobre

Date d'ouverture de l'appel à projets : 23/02/2018

Date de clôture de l'appel à projets : 12/10/2018

Couverture géographique : National

Informations génériques complémentaires

L’objet de ce programme est d’inciter les acteurs de la recherche académique à créer des partenariats structurés à travers la co-construction de « Laboratoires Communs » entre une PME ou une ETI et un laboratoire d’organisme de recherche. Un Laboratoire Commun est défini par la signature d’un contrat définissant son fonctionnement, et notamment :

1. - une gouvernance commune,
2. - une feuille de route de recherche et d’innovation,
3. - des moyens de travail permettant d’opérer en commun la feuille de route,
4. - une stratégie visant à assurer la valorisation par l’entreprise du travail partenarial.

Un fonctionnement en 2 temps :

1. - Phase de montage

Durée maximale souhaitée : 6 mois définie dans la proposition
Validation par l’ANR du contrat de laboratoire commun

2. - Phase de fonctionnement

Le temps restant jusqu’à T0 + 36 mois
Pas de prolongation

Documents à télécharger

(PIA) CI 2018 - Concours d'Innovation Vague 2

Date d'ouverture de l'appel à projets : 09/07/2018

Date de clôture de l'appel à projets : 09/10/2018

Couverture géographique : National

Informations génériques complémentaires

L’appel à projets « Concours d’innovation » est un dispositif de soutien financé par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) qui a pour vocation de sélectionner des projets d’innovation au potentiel particulièrement fort pour l’économie française.

Projets attendus

Ce nouveau concours d’excellence est dédié aux projets innovants mono-partenaires portés par des start-up et PME et conduisant à favoriser l’émergence accélérée d’entreprises leaders dans leur domaine pouvant prétendre notamment à une envergure mondiale.
L'appel à projets« Concours d’innovation » permet de cofinancer des projets de recherche, développement et innovation dont les coûts totaux se situent entre 600 000 € et 5M€, et dont la durée est comprise entre 12 et 36 mois.
Le projet doit par ailleurs être concerné par au moins l’une des 9 thématiques détaillées dans le cahier des charges. Les thématiques opérées par Bpifrance* sont :

1. - Numérique
2. - Santé
3. - Espace
4. - Société inclusive et solidaire

4 autres thématiques sont opérées par l’ADEME :

5. - Performance environnementale des bâtiments ;
6. - Industrie, agriculture et sylviculture éco-efficientes ;
7. - Economie circulaire ;
8. - Expositions chroniques et risques sanitaires

1 thématique opérée par FranceAgriMer :

9. - Alimentation intelligente

Modalités de financement

Le financement apporté dans le cadre du Concours d’innovation se fera sous forme d’aides d’Etat constituées pour deux tiers de subventions et d’un tiers d’avances récupérables.
Pour la part de dépenses éligibles, les taux maximums d’intervention sont les suivants :

- 45 % pour les petites entreprises
- 35 % pour les moyennes entreprises.

Documents à télécharger

(ERA-NET) AAP AXIS 2018 - Assessment of Cross(X)-sectoral climate Impacts and pathways for Sustainable transformation

Date d'ouverture de l'appel à projets : 17/04/2018

Date de clôture de l'appel à projets : 08/10/2018

Couverture géographique : Europe

Informations génériques complémentaires

L'ERA-NET AXIS est un réseau de 10 agences de financement de 10 pays européens (Autriche, Belgique, France, Allemagne, Irlande, Pays-Bas, Moldavie, Norvège, Espagne, Suède) qui a été créé pour promouvoir la recherche transfrontalière et intercommunautaire dans le but d'améliorer la cohérence, l'intégration et la robustesse de la recherche sur les impacts climatiques, et de la connecter aux besoins sociétaux. À cet effet, AXIS vise à rassembler des compétences internationales et à dépasser les frontières entre les communautés scientifiques à travers des projets de recherche inter- et trans-disciplinaire.

Le présent appel conjoint sera financé par les partenaires d'AXIS avec un budget indicatif de 15 à 17 millions d'euros pour soutenir des projets de recherche d'une durée de trois ans. AXIS est cofinancé en tant qu'action de cofinancement ERA-NET dans le cadre du programme-cadre Horizon 2020 de l'Union européenne (numéro de convention de subvention 776608). Les contributions nationales attendues de chaque organisme de financement sont sur la page web de l'AXIS www.jpi-climate.eu/AXIS

AXIS est un successeur de l'ERA-NET sur les services climatiques (ERA4CS). Ces deux ERA-NET font partie des actions de la JPI Climate pour contribuer à la mise en œuvre de la feuille de route européenne pour les services climatiques (voir https://ec.europa.eu/programmes/horizon2020/fr/news/european-research-and-innovation-roadmap-climate-services), en améliorant en particulier l'intégration des données et des informations physiques et socio-économiques (Challenge 3, Activity 3.1a) et en prenant en compte le rôle de l'incertitude dans les services climatiques et les systèmes d'aide à la décision(Challenge 3, Activity 3.1c).

AXIS cherche à renforcer la collaboration entre les communautés scientifiques, ainsi qu’à promouvoir l'intégration des connaissances d'un large éventail de disciplines de recherche. Cela permettant ainsi de contribuer à une meilleure compréhension du changement climatique et de ses impacts sur les systèmes naturels et sur la société. Cette intégration est un objectif central, notamment en ce qui concerne les lacunes et les frontières entre les différentes catégories ou systèmes d'impacts biophysiques, appelés ici «secteurs»* et entre les sciences naturelles et les sciences humaines et sociales portant sur les impacts du changement climatique.

La portée de cet appel AXIS est structurée en trois priorités thématiques liées:

Évaluations des impacts intersectoriel et inter-échelle du changement climatique

Intégration aux modèles économiques des estimations des impacts biophysiques du changement climatique

Développer des voies pour atteindre les objectifs à long terme de l'Accord de Paris, en tenant compte des interactions avec les SDG’s et en particulier le SDG 13 («Action Climatique»)
* Les «secteurs» dans le contexte du thème 1 se rapportent aux catégories ou domaines d'impact (systèmes), tels que, sans s'y limiter, l'agriculture, la foresterie, l'hydrologie, la santé humaine (maladies vectorielles, mortalité liée à la chaleur), biomes / la biodiversité, le pergélisol, les pêcheries et les écosystèmes marins, les infrastructures côtières, l'offre et la demande d'énergie.

Documents à télécharger

(INTL) Appel à projets internationaux SOLAR-ERA.NET Cofund 2

Date d'ouverture de l'appel à projets : 11/06/2018

Date de clôture de l'appel à projets : 02/10/2018

Couverture géographique : International

Informations génériques complémentaires

L’Agence Nationale de la Recherche lance, en collaboration avec 15 agences européennes de financement issues de 12 autres pays, un appel à projet conjoint SOLAR-ERA.NET Cofund 2 destiné à financer des projets de recherche dans le solaire photovoltaïque (PV) et le solaire thermodynamique à concentration (CSP).

Cet appel à projets de recherche SOLAR-ERA.NET Cofund 2 vise à soutenir le développement du secteur de l’énergie solaire à l’échelle européenne. La réduction des coûts des technologies de l’énergie, la diminution de l’impact environnemental de la production d’énergie et des technologies avancées de fabrication, le développement et l’intégration des systèmes énergétiques sont des piliers thématiques de la stratégie Low Carbon Energy (LCE) mise en place dans le « Paquet Énergie Européen ». Plus globalement, l’appel s’inscrit dans le contexte du changement climatique en favorisant une fourniture en énergie durable, sure et rentable et en entraînant de la croissance et de l’emploi dans le secteur du solaire et des industries associées, renforçant ainsi la compétitivité européenne.

Il s’agit de :

Coordonner des efforts de recherche sur le long terme entre les États membres (et les pays associés) ;
Aider à accélérer la mise sur le marché de solutions technologiques abordables, rentables et efficaces qui limiteront durablement l’impact environnemental des systèmes énergétiques ;
Contribuer aux objectifs politiques de l’Union de l’Énergie, du Plan SET (Strategic Energy Technology) et à la construction de l’Espace Européen de la Recherche.
13 pays participent à cet appel : l’Autriche, la Belgique, Chypre, la France, l’Allemagne, la Grèce, Israël, l’Italie, les Pays-Bas, l’Espagne, la Suède, la Suisse et la Turquie.

L’appel SOLAR-ERA.NET Cofund 2 comporte cinq thématiques basées sur des priorités identifiées dans le SET Plan :

A) Technologies industrielles photovoltaïques avancées (TRL 4 à 7)
B) Technologies photovoltaïques émergentes (TRL 3 à 5)
C) Photovoltaïque intégré au bâti (TRL 4 à 7)
D) Outils de suivi et de diagnostic de centrales PV (TRL 6 à 7)
E) CSP à bas coût et technologies de nouvelle génération pour le CSP (TRL 4 à 7)

L’ANR couvrira seulement certaines de ces thématiques, pour des projets à niveau de TRL situés entre 3 et 5. L’ADEME participe également au co-financement de cet appel à projets.

Les consortiums devront être composés d’au moins deux partenaires de deux des pays participants à cet appel, dont une entreprise. Le financement sera versé aux chercheurs des consortia sélectionnés par leur organisme subventionnaire national respectif, conformément aux critères d’éligibilité relatifs à chaque pays et chaque agence de financement.

Documents à télécharger

(AuRA) Solution innovation - Industrie du futur : Appel à Manifestations d'intérêt

Date d'ouverture de l'appel à projets : 06/06/2018

Date de clôture de l'appel à projets : 01/10/2018

Couverture géographique : Régional

Informations génériques complémentaires

Cet appel à manifestation d'intérêt (AMI) a pour objectif d'accompagner les PME et ETI régionales dans l'implémentation de solutions industrielles du futur et la conduite de projets de modernisation de sites industriels.

Bénéficiaires

L'AMI lancé dans le cadre du programme « Solution Innovation – Industrie du Futur » s'adresse :

en priorité aux PME au sens communautaire
et aux ETI - Entreprises de taille intermédiaire
implantées sur le territoire régional
Montant /Accompagnement proposé

Deux volets d'accompagnement sont proposés :

1. Accompagner des projets de développement technologique particulièrement innovants et les changements organisationnels liés sur les thématiques suivantes :

fabrication additive,
robotique et ligne de production intelligente,
réalité virtuelle et réalité augmentée,
ingénierie financière du projet.

2. Accompagner des projets de déménagement / extension ou création de site industriel, liés à des enjeux forts de modernisation de l'outil de production ou d'industrialisation de nouveaux produits.

L'aide à l'entreprise concerne des études de faisabilité, conseils, ingénierie, tests et études de mise au point pour permettre, à l'issue de cette action, d'engager un plan d'investissement sécurisé.

L'assiette de l'aide sera plafonnée à 30 000 euros HT ou 40.000 euros HT selon la thématique(*) , avec une prise en charge de la Région à hauteur de 50 %. Les 50 % restants correspondent à la participation financière de l'entreprise.
(*) aide plafonnée à 30.000 Euros HT pour les 3 thématiques : fabrication additive, réalité virtuelle et réalité augmentée, ingénierie financière du projet.
aide plafonnée à 40.000 Euros HT pour les 2 thématiques : robotique et ligne de production intelligente, déménagement / extension ou création de site industriel

Modalités

Plus de 60 projets industriels ambitieux ayant un fort potentiel de croissance, créateurs d'emplois, et capables de contribuer activement au mouvement de reprise des investissements industriels sur le territoire seront retenus à l'issue de cet AMI.

Les projets seront évalués au regard des critères suivants :

Défis technologique et organisationnel du projet
Clarté du projet et ses objectifs
Réalisme du plan de travail
Cohérence avec la stratégie de l'entreprise
Perspectives en matière de développement économique
Pertinence de l'aide au regard du projet.

Documents à télécharger

(MCC) « Architecture du XXe siècle » (2016-2020) - 3è appel à projets (2018)

Date d'ouverture de l'appel à projets : 05/07/2018

Date de clôture de l'appel à projets : 01/10/2018

Couverture géographique : National

Informations génériques complémentaires

« Architecture du XXe siècle, matière à projet pour la ville durable du XXIe siècle » (2016-2020)

Lancement du 3e appel à projets du programme de recherche

Ce programme a pour objectif d’encourager et de soutenir des projets de recherche qui interrogent la capacité de l’architecture du XXe siècle à faire la ville durable et à intégrer les enjeux de l’adaptation, la transformation, la restauration et la valorisation d’un patrimoine architectural et urbain qui constitue l’essentiel, aujourd’hui, de notre cadre de vie.

Piloté par le Ministère de la Culture, le programme s’inscrit à la convergence des politiques gouvernementales sur la qualité de l’architecture et la ville durable. Il est ainsi porté conjointement avec le ministère de la Transition écologique et solidaire et le ministère de la Cohésion des territoires en lien avec l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), la Caisse des dépôts et consignations, l’Union sociale pour l’habitat et le PUCA (programme REHA).

Il répond à des enjeux prioritaires du ministère de la Culture tels qu’affirmés dans la stratégie nationale pour l’architecture (SNA) qui identifie le bâti existant comme un domaine d’intervention prioritaire pour les professionnels de l’aménagement et du cadre de vie ; la loi LCAP qui instaure, avec le label « architecture contemporaine remarquable », un processus de reconnaissance des valeurs les plus emblématiques de cette architecture et un suivi de ses transformations ; enfin la stratégie pluriannuelle du patrimoine qui souligne la nécessaire évolution des formations des professionnels dans les domaines du patrimoine pour tenir davantage compte des nouveaux enjeux de revitalisation des territoires, de développement durable et de médiation avec les publics.